Accueil » Alimentation » Nourriture pour lapin, son allié santé contre les maladies !

Nourriture pour lapin, son allié santé contre les maladies !

Le lapin nain doit avoir une nourriture saine et qualitative afin d’être en bonne santé. C’est un petit animal végétarien, qui se nourrit principalement de foin ou d’herbe. Ceci est la constitution de son alimentation à l’état sauvage, elle ne varie pas avec celle d’un lapin nain domestique. La nourriture pour lapin peut également être constituée de légume. Attention toutefois au légume, certains d’entre eux sont une source de sucre. Le sucre a des effets nocifs pour votre animal de compagnie. En effet, votre lapin prend du poids assez rapidement. Ce n’est pas un hasard s’il mange principalement du foin et de l’herbe, la nature est bien faite.

La nourriture pour lapin, ce qu’il faut savoir !

Le lapin doit avoir une alimentation dite pauvre, peu grasse et riche en fibre. Son système digestif ne supportera pas une alimentation trop grasse qui peut provoquer de graves problèmes de santé.

Votre animal domestique mangera tout au long de sa journée, cela aidera à user ses dents, en plus de l’occuper. Une alimentation dite « traditionnelle », qui ressemble à celle d’un lapin sauvage, lui évitera des troubles comportementaux dus à l’ennui.

La nourriture d’un lapin sauvage est constituée de :

  • Racines
  • Écorces
  • Herbe, qui est riche en silice.
  • Graminée
  • Certains bourgeons et fleurs.
  • Luzerne
 

Si cela est possible, essayez de reproduire au maximum cette alimentation, qui sera grandement bénéfique pour votre petite boule de poil.

La nourriture qui se ramollit rapidement à la mastication est à éviter. En effet, celle-ci ne sera pas utile pour votre lapin, elle ne servira pas à user ses dents.

Le foin, sa nourriture principale

La nourriture du lapin est principalement constituée de foin. C’est l’aliment le plus adapté à son tube digestif.

Votre lapin mange énormément de foin tout au long de sa journée, cela pour différentes raisons :

  • Le foin est une nourriture pauvre, par conséquent il doit s’alimenter en quantité suffisante pour lui apporter assez de calories.
  • Pour user ses dents, le foin a un pouvoir abrasif non négligeable qui lui est très utile
nourriture lapin foin

Le foin a une autre utilité, il permet de diminuer le risque de formation de boule de poils dans son système digestif. Le foin aidera à évacuer les éléments non digestibles. C’est un véritable avantage, au vu du nombre de problèmes digestifs recensé chez ce rongeur.

Autre avantage, le foin stimulera votre lapin nain, en effet il se fera un malin plaisir à chercher parmi les meilleures brindilles, comme dans la nature.

D’un point de vue nutritionnel, le foin apporte énormément à vos petits rongeurs, c’est une source de minéraux (magnésium, calcium, phosphore).

Il existe différentes variétés de foin qui sont plus ou moins adaptées à son alimentation. Certains types de foins sont adaptés pour les lapereaux, car plus riches en calcium. Au contraire, elles sont à détourner de l’alimentation chez l’adulte.

Voici quelques variétés de foin que l’on retrouve principalement dans le commerce :

  • Le foin de luzerne.
  • Le foin de prairie.
  • Le regain.
 

Voici un foin de qualité que nous vous conseillons :

Nous entrerons plus en détail dans un article consacré entièrement au foin.

Alimentation complémentaire

Le foin est particulièrement utile lorsqu’on habite en ville. Initialement, le lapin ne mange pas de foin, mais seulement de la verdure (herbe, feuille morte). Si vous avez la chance d’avoir un grand jardin, n’hésitez pas à laisser votre lapin picorer votre pelouse, ainsi que les feuilles qui peuvent y traîner.

L’herbe est une nourriture pour lapin, pauvre en calorie, riche en fibres et très hydratante. Les plantes fraîches sont également plus riches en vitamines et minéraux que les aliments séchés.

La nourriture pour lapin doit être complétée avec des légumes frais peu riches en sucres, comme des :

  • Choux.
  • Navets.
  • Brocolis.
  • Courgettes.
 

Ceci est une liste non exhaustive, vérifiez la quantité de sucre présente dans les végétaux frais.

La verdure, comme de la salade de saison est excellente pour sa santé (laitue, batavia). Habituez votre lapin à en manger dès son adoption.

Cependant, certains aliments souvent associés au lapin, comme la carotte est à éviter. En effet, les carottes vieilles ont une quantité assez importante de sucre pour nos petits animaux de compagnie. Vous pouvez lui en donner, mais seulement avec parcimonie. 

Toute sorte de fruits sont véritablement à éviter, en effet ils sont trop chargés en glucides. Cependant, vous pouvez lui donner une petite ration occasionnellement. Elle sera considérée comme une friandise.

Alimentation à proscrire

Les lapins nains domestiques ont généralement une alimentation très riche, en cause la nourriture industrielle, comme les granulés.

Cette nourriture pour lapin a plusieurs conséquences :

  • Votre lapin domestique passera moins de temps à manger, il sera donc moins occupé. Ceci peut potentiellement provoquer des problèmes comportementaux.
  • C’est une nourriture non adaptée à son système digestif si particulier et fragile. Elle peut provoquer des troubles digestifs et urinaires.
  • Ses dents ne pourront plus s’user, en cause une alimentation peu conséquente et non abrasive. Cela aura des conséquences sur sa santé. En effet, comme pour ses griffes, ses dents poussent sans cesse.
 

Nous concevons que c’est une nourriture particulièrement pratique, cependant ce n’est pas une raison pour détériorer l’état de santé de votre magnifique boule de poil.

Cela vous inquiète, et vous voulez changer la nourriture de votre lapin nain ? Ceci est une excellente idée, cependant cela risque de provoquer des diarrhées. En effet, une alimentation fraîche chez un lapin qui n’est pas habitué dès son plus jeune âge provoquera ce genre de symptôme.

Cela nous semble évident, cependant ce n’est pas un luxe de l’écrire, évitez toute nourriture industrielle, comme vos biscottes ou céréales, elles ne sont pas adaptées à votre animal. D’autant plus qu’elles sont généralement composées de gras et d’additifs nocifs.

Retenez cette phrase, une nutrition qualitative est le meilleur des médicaments contre les maladies ou infections. Pour plus d’informations, veuillez contacter un vétérinaire spécialiste des NAC. Il sera en mesure de vous apporter des réponses plus précises sur divers sujets.